Potager pour débutant : pourquoi se fier aux cycles de la lune ?

Potager pour débutant : pourquoi se fier aux cycles de la lune ?

Vous débutez dans un potager, mais vous n’obtenez pas les résultats escomptés ? Alors il existe une astuce à connaître pour maximiser votre rendement ! Et cette astuce, c’est le calendrier lunaire qui influe directement sur le cycle de vie des plantes. Alors comment fonctionne-t-il et comment l’appliquer ? Réponse !

Le calendrier lunaire pour les plantes

Si la lune influe sur la marée, elle influe forcément sur la terre ! En effet, les plantes puisent les nutriments essentiels à leur croissance directement dans les fluides. Voilà pourquoi, si vous débutez dans un potager, c’est une astuce à connaître et que vous retrouverez dans le détail sur le site Mon-Inspiration-Jardin.fr.

Grâce à de nombreux articles, vous connaîtrez le meilleur moment pour planter, semer ou récolter dans votre jardin ou dans une serre. Vous apprendrez également quelles sont les plantes à planter en fonction du cycle lunaire et quel est le moment opportun pour la récolte. Par exemple, la phase croissante de la lune aura un impact positif sur la croissance de vos cultures. À l’inverse, la phase décroissante vous indique le moment où il faudra tailler ou bouturer dans votre potager !

Une technique ancestrale qui respecte la nature

Débuter un potager en fonction des saisons de la lune vous semble hasardeux ? Il s’agit pourtant d’une technique ancestrale longtemps utilisée par les agriculteurs. D’ailleurs, aujourd’hui, beaucoup sont ceux qui reviennent à cette technique pour privilégier une agriculture raisonnée et responsable.

Il faut dire que le calendrier lunaire offre de précieuses informations pour limiter la prolifération des maladies tout en maximisant le rendement. Par exemple, lorsque la lune est en périgée, à savoir au plus proche de la terre, elle indique un risque de maladies cryptogamiques. Si vous avez dans l’idée de planter des tomates, alors il faudra être attentif à ce jour précis et prévoir une pulvérisation naturelle pour limiter le mildiou. En bref, la tête dans les étoiles et les mains dans la terre, il ne vous reste plus qu’à cultiver !

Share this post